Master MEEF, parcours FFI à distance : une formation interculturelle et plurilingue !

This bilingual Master in English and French offers courses equally balanced in the two languages with an overall policy of bi/plurilingualism.

That is to say all languages are welcomed even though the working languages are English and French. Teachers and students alike use the language of their choice according to situations and language resources. Students mainly work in groups and use the language they prefer.

However formal production (presentations / texts) for each student is to be delivered equally in English and French. For example, if the Master’s dissertation is written in English, the defence is in French and vice versa.

Cette formation originale à deux titres :

  • celui de croiser deux disciplines que sont l’éducation comparée et la didactique des langues (au sens épistémologique du fait enseigner/apprendre des langues)
  • celui de fonctionner en anglais et en français et de réfléchir aux concepts et notions de la formation de formateurs à l’international dans les deux langues.
Dans une perspective d’internationalisation de l’enseignement supérieur, le Master bilingue Formation de Formateur à l’International (FFI) est le premier de ce type en France et, au-delà des frontières, il s’adresse à tous les anglophones et francophones du monde ayant un projet professionnel dans l’éducation.
Ainsi concernant les professeurs étrangers, nous avons eu la chance d’avoir le concours de :
  • Cui Bian (MCF, Université de Beijing, Chine)
  • Daniel Chan (MCF, Université Nationale de Singapour)
  • Fred Dervin (PU, Université d’Helsinki, Finlande)
  • Christiane Fäcke (PU, Université d’Augsbourg, Allemagne)
  • Stephanie Houghton (MCF, Université de Saga, Japon)
  • Noah Katznelson (Assistante de Claire Kramsch, Université de Berkeley, États-Unis)
  • Tony Liddicoat (PU, Université de Warwick, Royaume-Uni)
  • Monica Mincu (PU, Université de Turin, Italie)
  • Fiona O’Neill (MCF, Université de South –Wales, Australie)
  • Barbara Santibanez, (associée à la Chaire Unesco « Droits Humains », Université de Padoue, Italie)
  • Angela Scarino (PU, Université de South –Wales, Australie)
  • Soyoung Yun-Roger (MCF, Université de Corée du Sud)
  • Gudrun Ziegler (Centre de recherche sur les Migrants, Luxembourg)

L’ensemble de ces enseignants interviennent en classes virtuelles pour échanger avec les étudiants.

Les étudiants sont tout autant divers : nous avons eu trois étudiantes italiennes, dont une basée en Irak, un étudiant norvégien également en poste en Irak, une étudiante française dans le Minnesota, des étudiantes françaises de toute la France et même hors métropole.

Le capital plurilingue des étudiants comprenait en plus de l’anglais et du français, le créole, le basque, l’arabe, l’italien, le norvégien. Tous avaient connu des expériences de mobilités, d’enseignements ou de formations.

 

Martine Derivry et Régis Malet,
Professeurs d’Université
Co-responsables du parcours FFI

A propos de Pôle Pi

Pôle Pédagogie & Informatique de l’ESPE d’Aquitaine