Littérature de jeunesse britannique : Les classiques de la littérature de jeunesse britannique : Alice, Peter Pan, etc.


Conférence de Marie-France Burgain, Professeur agrégée d’anglais, IUFM d’Aquitaine-Université Montesquieu Bordeaux IV

Dès qu’il s’agit de dresser la liste des classiques de la littérature de jeunesse mondiale, de nombreux ouvrages britanniques figurent parmi les premières œuvres citées, des livres qui ont parfois perdu, au détour de leurs nombreuses traductions et rééditions, du moins pour les lecteurs,  leur langue et  « nationalité » d’origine. Ces œuvres, cependant, dont Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll et Peter Pan de James Barrie sont sans doute les plus connues, sont certes devenues universelles mais sont, par bien des aspects, typiquement britanniques. Elles nous racontent des histoires profondément liées à l’histoire personnelle de leur auteur et ont été écrites en adhésion ou en réaction à la culture de leur pays et de leur époque. La présentation d’un panorama de la littérature de jeunesse britannique nous permettra de découvrir le contexte historique, littéraire et socio-culturel dans lequel s’inscrivent ces classiques (dont nous ne pourrons voir que quelques exemples) qui apparaissent alors comme des étapes privilégiées de ce voyage à travers la littérature de jeunesse au Royaume-Uni.

L’auteur :

  • Professeur agrégée d’anglais, enseignante sur le site de Pau de l’IUFM d’Aquitaine-Université de Bordeaux 4 depuis septembre 2009
  • Membre de la SAES (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur) et du CRILJ     (Centre de recherche et d’information sur la littérature de jeunesse)
    Doctorante en littérature de jeunesse anglophone à l’Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, sa thèse porte sur la place de l’écrit, de la lecture et de l’écriture dans le cycle littéraire des Harry Potter de la britannique J.K. Rowling.
  • Auteur d’un article intitulé « Départs et arrivées dans la saga des Harry Potter de J.K. Rowling : répétitions, variations et ouvertures de l’œuvre cyclique » publié dans la revue Confluences de l’Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • Auteur d’une communication lors d’une journée d’études sur les genres de l’imaginaire en littérature de jeunesse organisée par Bordeaux4-IUFM d’Aquitaine, Médiaquitaine et TELEM (Bordeaux3) sur l’intergénéricité du cycle des Harry Potter intitulée : « Harry Potter ou l’hybridité du roman merveilleux »

Travaux d’étudiants :

A propos de Pôle Pi

Pôle Pédagogie & Informatique de l'ESPE d'Aquitaine