La littérature d’immigration algérienne : aux sources du contemporain


Conférence de Anne Schneider – Université de Caen
« La littérature de jeunesse au présent : les grandes questions », 117 min.

Résumé :
La littérature de jeunesse d’immigration algérienne est aux sources du contemporain. Elle génère des passerelles entre le passé et le présent et crée les conditions d’une réflexion sur les problématiques mondiales de migrations et de citoyenneté. Comment les auteurs migrants développent-ils un discours à l’intention des enfants qui revienne sur la guerre d’Algérie et la colonisation, qui explique l’exil et qui analyse les facteurs positifs ce celui-ci? Comment inscrivent-ils la migrance comme condition même de l’intégration et de l’identité d’aujourd’hui ?

Bio-bibliographie
Agrégée de Lettres Modernes, Maître de conférences à l’Université de Caen (IUFM) en littérature de jeunesse. Elle a enseigné pendant dix ans de la maternelle au lycée, puis comme. PRAG Lettres à l’IUFM de Strasbourg de 2001 à 2010.(didactique de la littérature et la littérature de jeunesse).
Elle a soutenu en 2008 à Paris IV-Sorbonne sous la direction de Beïda Chikhi, une thèse de doctorat sur la littérature de jeunesse issue de l’immigration algérienne et a publié de nombreux articles en littérature de jeunesse, en particulier sur la colonisation et la guerre d’Algérie racontées aux enfants, sur la littérature de jeunesse migrante, sur le théâtre pour la jeunesse, sur le carnet de lecture et la réception des textes migrants à l’école. Sa thèse est en cours de publication chez L’Harmattan sous le titre : La littérature de jeunesse migrante.
Elle est Vice-Présidente de l’Institut Charles Perrault.

A propos de Pôle PI