Journée idéation autour de la formation au numérique

Dans le cadre du projet eR!SK « Ecole 2.0 » visant à mieux comprendre le rapport des enseignants et des élèves au numérique, une journée d’idéation aura lieu jeudi le 12 octobre prochain à Bordeaux avec deux classes de 5ème. Pendant cette journée, les élèves vont faire la rencontre d’enseignants d’un nouveau genre : ces enseignants qui débarquent d’une autre planète n’ont jamais entendu parler d’internet et ne savent pas ce que sont les ordinateurs, smartphones ou tablettes. Les élèves auront pour mission de leur apprendre ce qu’on peut faire avec.

Trois objectifs guident la démarche : 

  • savoir ce que les élèves aimeraient faire à l’école avec leurs enseignants autour du numérique
  • mieux comprendre les pratiques des élèves, ce qu’ils trouvent intéressant de faire avec le numérique, et ce qu’ils estiment important de savoir-faire
  • faire émerger des pistes pédagogiques pour les enseignants à partir de propositions et pratiques d’élèves.

La journée se déroulera en dehors de l’établissement scolaire des élèves, dans un espace animé par différents intervenants qui  susciteront la liberté d’expression et la créativité des élèves. Les participants seront répartis dans des ateliers et auront pour mission d’élaborer une proposition originale pour former les nouveaux enseignants aux usages du numérique. Des artistes ainsi que des spécialistes des questions relatives aux enjeux des usages numériques (Cnil et membres du comité Educnum) viendront soutenir et aider les élèves. Des enseignants stagiaires en formation à l’ESPE s’initieront aux techniques d’animation et participeront aux ateliers pour jouer les novices.

A la fin des ateliers, les élèves ainsi que les autres participants voteront pour choisir la proposition qui sera réalisée au cours de l’année au collège. 

Pour l’équipe de recherche du projet, cette journée sera l’occasion de recueillir des données permettant entre autres de répondre aux questions suivantes :

  • Quelle est la place accordée par les élèves aux pratiques relevant de la sphère non formelle et celles relevant de la sphère scolaire ?
  • Quels rapports au numérique peut-on observer : quelles émotions les élèves expriment-ils par rapport au numérique ? relèvent-ils des enjeux ou des risques ? quels besoins expriment-ils ?
  • Quelle est la place et quel est le rôle du numérique à l’école pour les élèves ? Comment perçoivent-ils le rôle des enseignants par rapport au numérique ? Comment perçoivent-ils les représentations des adultes au sujet des usages numériques ?
  • Quelle est la perception des effets du numérique sur les apprentissages (formels et non formels) ?

Nous espérons que les productions des élèves issues de ce projet permettront de faire évoluer positivement les représentations du risque pour aborder la formation au numérique sous un angle nouveau.

A propos de Camille Capelle

Maître de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication - Université de Bordeaux / IMS UMR5218 CNRS Equipe RUDII (Représentations, Usages, Développements et Ingénierie de l'Information)