L’alternance « intégrative » en formation initiale des enseignants – Analyse des conditions et des effets sur le développement professionnel


Vendredi 4 décembre – Journée d’étude

L’optimisation de la formation des enseignants est un enjeu de réflexion majeur en vue de l’amélioration des systèmes éducatifs. Dans ce contexte, le principe de l’alternance entre l’université et les établissements scolaires est repris comme un organisateur central de la formation professionnelle initiale des enseignants (Ciavaldini-Cartaut, 2009). Cependant si le consensus est établi au niveau des intentions pour faire de l’alternance un objet intégrateur, les conceptions et modalités d’organisation de l’alternance sont diverses (Merhan, Ronveaux & Vanhulle, 2008). Les résultats de recherche ainsi que les orientations institutionnelles incitent pourtant à privilégier une forme d’alternance « intégrative » à la charge des collectifs de formation (Serres et Moussay, 2014). C’est cette forme d’alternance intégrative que nous souhaitons étudier lors de cette journée. Quelles sont les conditions de sa mise à œuvre ? Selon quelles modalités d’organisation et d’accompagnement ? Pour quels effets sur le processus de professionnalisation des formés ?

Trois axes de réflexion :

  • Dispositifs de formation pour une alternance « intégrative » préservant la cohérence et le continuum du processus de formation.
  • Analyse de l’activité de la diversité des acteurs impliqués dans la formation par alternance « intégrative »
  • Effets de l’alternance « intégrative » sur le processus de professionnalisation des enseignants

Responsables scientifiques : 

  • Élisabeth MAGENDIE, MCF, LACES Bordeaux
  • Florence DARNIS, MCF, LACES Bordeaux


Télécharger le programme

 

A propos de Pôle Pi

Pôle Pédagogie & Informatique de l'ESPE d'Aquitaine