Poppy_humanoid_acrobat

PERSEVERONS : un espace de formation, de recherche et d’animation numérique pour l’Aquitaine

Le projet « PERSEVERONS » proposé par l’université via l’ESPE, en réponse à l’appel « E-Fran » a été retenu dans les neuf lauréats de la première vague, sur la soixantaine de projets reçus.

L’appel à projet « E-Fran » (Espaces de formation, de recherche et d’animation numérique), issu de la mission Monteil pour une nouvelle politique numérique dans l’Education nationale et soutenu par le Programmes d’investissements d’avenir, « vise à soutenir des projets de transformation de l’Ecole qui traduisent la volonté des acteurs de l’éducation et de leurs partenaires de créer des « territoires éducatifs d’innovation numérique » en prenant appui sur la recherche ».

Le projet Perseverons, porté par l’Université de Bordeaux, l’ESPE et la Délégation Académique du Numérique Educatif  au sein du rectorat de Bordeaux en ayant la responsabilité opérationnelle, réunit la MAPI, l’Inria, le Labri, l’IMS, le LACES, E3D, LIUPPA, LDAR, Techne, le MICA, l’ADIREM, l’IUT de Bordeaux, CANOPE, Aquitaine Robotics, Cap Sciences, Eirlab, plusieurs collectivités territoriales et de nombreux établissements, de l’école à l’université.

Intitulé PERSEVERONS (PERSEVERance scolaire avec/par les Objets NumériqueS), il vise à mesurer l’efficacité réelle des technologies numériques dans l’enseignement, en prenant en compte l’importance de l’expertise enseignante, les pratiques d’apprentissage et les systèmes d’interaction dans un contexte d’usage de technologies numériques. Il propose d’analyser les effets sur la motivation de l’usage de deux types d’objets, les robots –et l’alliance de créativité et de maîtrise des algorithmes-, les tablettes -et les potentialités de développement de pratiques expérimentales et réticulaires-, en comparant les contextes scolaires et non scolaires des fablabs -et la co-création dans la réflexion collective et de la production collaborative-. A partir de l’analyse de ces usages, le projet Perseverons permet de construire un réseau de recherche et de formation sur la base d’échanges de données, d’expériences et de ressources pédagogiques, dans des espaces collaboratifs ouverts. Son intérêt réside dans le fait qu’il ne s’agit pas d’équiper à tout prix en technologies numériques les élèves et les classes, mais de prendre du recul pour expérimenter et analyser les effets réels et les pratiques.

Anne Lehmans, chargée de mission
Production et accompagnement numériques

Lire aussi : Territoires éducatifs d’innovation numérique : neuf projets sélectionnés lors de la première vague de l’appel à projets e-FRAN

A propos de Pôle Pi

Pôle Pédagogie & Informatique de l'ESPE d'Aquitaine